High-Tech

Lancement de la plateforme « Sajalni » pour lutter contre le phénomène de la vente des mobiles volés et issus du marché parallèle en Tunisie

Le ministre des Technologies de la Communication, Mohamed Fadhel Kraiem, a annoncé mercredi le lancement de la plateforme nationale d'enregistrement des appareils mobiles en Tunisie, «Sajalni», pour faire face au phénomène de vente de téléphones mobiles de contrebande et de contrefaçon sur le marché. 
Dans une rencontre avec la presse consacrée au lancement de ce plateforme en Tunisie, le Ministre a souligné que l'exploitation proprement dite de la plateforme « Sajalni» pour enregistrer les appareils mobiles, qui fonctionnent sur les réseaux publics de communication regroupés dans un système centralisé pour l'identification des équipements, débutera le 1er janvier 2021.
 Il a souligné l'importance du système national centralisé pour faire face au phénomène de vol d'appareils de communication mobiles, ou ceux provenant du marché parallèle, ou qui n'étaient pas soumis à des procédures de contrôle légal à l'importation, soulignant leur efficacité à freiner le phénomène de contrebande et de contrefaçon d'appareils mobiles. 
Kraiem a déclaré que 60% des téléphones mobiles commercialisés sur le marché proviennent du marché parallèle, saluant l'importance de ce système dans la lutte contre l'évasion fiscale, expliquant que 3 millions de nouveaux téléphones mobiles sont importés chaque année, sur un total de 7 millions de téléphones, qui passent par les voies légales.
 

Partager :

تعليقات

Ajouter un commentaire

Articles similaires

Projet d'appui aux instances indépendantes en Tunisie

Ce site Web a été produit avec le soutien financier de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe. Son contenu relève de la seule responsabilité de l'Instance Nationale de lutte contre la corruption et ne reflète pas nécessairement les opinions des deux organisations.