Régional

91 violations économiques, la première semaine de Ramadan

Au cours de la première semaine du mois de Ramadan, les équipes de contrôle économique de la Direction régionale du commerce de Siliana, en coordination avec les services de santé et de sécurité, ont relevé 91 violations économiques après avoir effectué 1049 opérations de surveillance dans toutes les délégations du Gouvernorat.
De son côté, le directeur régional du commerce, Mohamed Jaber Hriz, a déclaré dans un communiqué hier, lundi, au correspondant de l'agence Tunis Afrique Presse, que les violations relevées touchaient tous les secteurs et domaines, la plupart liés à l'augmentation du prix des œufs, de certaines denrées alimentaires subventionnées, de la viande, des légumes et des pâtisseries, en plus de la commercialisation de certains produits qui ne remplissaient pas les conditions de sécurité et d'autres violations comprenaient la transparence des transactions.
Hriz a ajouté que les opérations de surveillance ont été effectuées par 29 équipes de contrôle entraînant la saisie de certains produits de source inconnue et subventionnées, dont 49 litres d'huile végétale subventionnée, 40 cartons de café pesant 20 kg de source inconnue et une quantité de jus et de yaourt périmés.
La Direction régionale du commerce de Siliana a formé 5 équipes de contrôle économique tout au long du mois de Ramadan.

Partager :

تعليقات

Ajouter un commentaire

Articles similaires

Jendouba : Attribution d'un permis d'exploitation d’un domaine forestier tunisien illégalement.

Jendouba : Attribution d'un permis d'exploitation d’un domaine forestier tunisien illégalement.

L'Instance nationale de lutte contre la corruption a saisi le Procureur de la République auprès du Tribunal de première ...

La coordinatrice du centre de soins des tortues marines: 44 000 tortues marines meurent chaque année sur les rives de la Méditerranée

La coordinatrice du centre de soins des tortues marines: 44 000 tortues marines meurent chaque année sur les rives de la Méditerranée

La coordinatrice du Centre de soins des tortues marines à l’Institut National des Sciences et Technologies de la Mer de ...

Gabès : saisie de marchandises de contrebande d'une valeur de 204 mille dinars.

Gabès : saisie de marchandises de contrebande d'une valeur de 204 mille dinars.

Le district de la Garde Nationale à Gabes, avec la participation des différentes unités de la Garde nationale a organisé...

Corona : Le gouvernorat de Tataouine classé zone à haut risque.

Corona : Le gouvernorat de Tataouine classé zone à haut risque.

Le directeur régional de la santé de Tataouine, le Dr Taha Mkadmini, a affirmé lors de son intervention téléphonique, ce...

Gouvernorat de Sfax : Classé premier en termes de nombre de citoyens inscrits sur la liste de vaccination.

Gouvernorat de Sfax : Classé premier en termes de nombre de citoyens inscrits sur la liste de vaccination.

Le directeur régional de la santé à Sfax Jaouher Makni a déclaré, lors de son intervention téléphonique, aujourd'hui 29 ...

Le Directeur de la Santé Préventive à Médenine: "Les mesures prises par le comité scientifique sont insuffisantes"

Le Directeur de la Santé Préventive à Médenine: "Les mesures prises par le comité scientifique sont insuffisantes"

Le Dr Zaid Anzi, directeur de la santé préventive du gouvernorat de Médenine, a déclaré lors d'un entretien téléphonique...

Mahdia: Arrestation de trois extrémistes, condamnés et recherchés

Mahdia: Arrestation de trois extrémistes, condamnés et recherchés

Le 20 avril 2021, des patrouilles de la Garde nationale à Mahdia ont réussi à arrêter trois extrémistes....

Saisie de marchandises de contrebande d'une valeur de 177 mille dinars

Saisie de marchandises de contrebande d'une valeur de 177 mille dinars

Le 18 avril 2021, des unités de la Garde nationale à Médenine, Tataouine et Gabès ont réussi à déjouer trois différentes...

Projet d'appui aux instances indépendantes en Tunisie

Ce site Web a été produit avec le soutien financier de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe. Son contenu relève de la seule responsabilité de l'Instance Nationale de lutte contre la corruption et ne reflète pas nécessairement les opinions des deux organisations.