National

Suite à la fin de ses fonctions... l'ancien Président du gouvernement M. Hichem Mechichi déclare son patrimoine

L'ancien Président du Gouvernement, M. Hichem Mechichi, a déposé aujourd'hui jeudi 05 août 2021, sa déclaration des biens et des intérêts conformément aux dispositions de la loi n° 46 de l'an 2018 relative à la déclaration des biens et des intérêts, à la lutte contre l'enrichissement illicite et les conflits d'intérêts suite à la fin de ses fonctions.

Partager :

تعليقات

Ajouter un commentaire

Articles similaires

Tunis: Des soupçons de corruption imputés à un fonctionnaire d'une société publique nationale affiliée au Ministère de l'Industrie et des petites et moyennes entreprises.

Tunis: Des soupçons de corruption imputés à un fonctionnaire d'une société publique nationale affiliée au Ministère de l'Industrie et des petites et moyennes entreprises.

L’Instance nationale de lutte contre la corruption a transmis au procureur de la République auprès du tribunal de premiè...

Difficultés rencontrées par l’Instance nationale de lutte contre la corruption dans la mise en œuvre de la loi n ° 10 relative à la protection des lanceurs d'alerte

Difficultés rencontrées par l’Instance nationale de lutte contre la corruption dans la mise en œuvre de la loi n ° 10 relative à la protection des lanceurs d'alerte

La publication des textes appliqués a constitué l'un des défis et des recommandations les plus importants sur lesquels l...

Le président du syndicat de base des finances : La réduction des primes des contrôleurs financiers est illégale et notre grève est venue en réponse à cette décision.

Le président du syndicat de base des finances : La réduction des primes des contrôleurs financiers est illégale et notre grève est venue en réponse à cette décision.

Le secrétaire général du syndicat de base des finances, Hosni Omrani, a confirmé lors d'une conversation téléphonique le...

L’INLUCC publie en partenariat avec le PNUD et les Services de la Gouvernance à la Présidence du Gouvernement, un guide de gestion des ressources humaines dans le secteur public

L’INLUCC publie en partenariat avec le PNUD et les Services de la Gouvernance à la Présidence du Gouvernement, un guide de gestion des ressources humaines dans le secteur public

Le guide de gestion des ressources humaines dans le secteur public a été élaboré selon les principes et normes du Code d...

L’Instance d'accès à l'information : L'Instance ne contrôle que 842 structures publiques sur 8000 en raison du manque de ressources.

L’Instance d'accès à l'information : L'Instance ne contrôle que 842 structures publiques sur 8000 en raison du manque de ressources.

Mme Mona Raguez, la conseillère de l'unité de suivi et d'évaluation au sein de l'Instance Nationale d'accès à l'informat...

Le Comité scientifique de lutte contre la Covid-19 : La situation sanitaire est catastrophique et aucune évolution positive n'a été enregistrée au niveau des indicateurs ou des chiffres.

Le Comité scientifique de lutte contre la Covid-19 : La situation sanitaire est catastrophique et aucune évolution positive n'a été enregistrée au niveau des indicateurs ou des chiffres.

Le membre du Comité scientifique de lutte contre la Covid-19, Amenallah Mesaâdi a affirmé lors de son intervention télép...

Le Ministère de la Santé : 425 mille vaccinations au 52ème jour de la Campagne nationale de vaccination contre le Coronavirus.

Le Ministère de la Santé : 425 mille vaccinations au 52ème jour de la Campagne nationale de vaccination contre le Coronavirus.

Le nombre total de vaccinations a atteint 424485 vaccinations, au 52e jour du lancement de la Campagne nationale de vacc...

Ministère de la Santé : 119 décès et 1729 nouveaux cas de contamination au Coronavirus.

Ministère de la Santé : 119 décès et 1729 nouveaux cas de contamination au Coronavirus.

Le Ministère de la Santé a annoncé, dans un communiqué publié mercredi soir, le 27 avril 2021, que 119 décès dus au Coro...

Projet d'appui aux instances indépendantes en Tunisie

Ce site Web a été produit avec le soutien financier de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe. Son contenu relève de la seule responsabilité de l'Instance Nationale de lutte contre la corruption et ne reflète pas nécessairement les opinions des deux organisations.